Conférence

L’histoire régionale de la Première Guerre mondiale dans les écoles alsaciennes aujourd’hui

21 novembre 2019 18H30

Le centenaire de 1914-1918 fut célébré en Alsace avec beaucoup d'enthousiasme : manifestations, expositions, publications se sont succédé. Les élèves des écoles primaires, des collèges, des lycées y ont aussi pris leur part, au nom du "devoir de mémoire".
Mais de quelle mémoire était-il question ? Des velléités de prise en compte de l'histoire particulière de l'Alsace ont-elles existé au sein de l'Education nationale et, si oui, comment ont-elles été mises en oeuvre ? 

La presse régionale, les sites internet des établissements scolaires et d'autres sources encore permettent de dresser l'histoire immédiate des pratiques enseignantes. Les cas de figure les plus différents apparaissent, de l'histoire occultée à l'histoire respectée, en passant par l'histoire déformée. L'analyse objective de l'enseignement de la Première Guerre mondiale - pan toujours sensible de notre mémoire régionale - donne un aperçu de la construction de l'identité des Alsaciennes et des Alsaciens de demain et interroge à la fois l'institution scolaire et la liberté pédagogique.

Eric Ettwiller est professeur agrégé d’histoire, enseignant au collège Mentel à Sélestat. Il s’intéresse notamment à l'histoire de l'identité alsacienne. Spécialiste de l'enseignement en général, féminin en particulier, il travaille également sur l'histoire politique de la région et, depuis la fondation de l'association Unsri Gschìcht, qu'il préside désormais, sur la mémoire alsacienne et mosellane.

Une conférence donnée dans le cadre du cycle de conférences des Amis de la Bibliothèque Humaniste de Sélestat

  • Accès libre
  • Auditorium de la Bibliothèque Humaniste